Accueil » Bar Pigalle ouvre au Brush Park à Détroit – Eater Detroit

Bar Pigalle ouvre au Brush Park à Détroit – Eater Detroit

by 99kqc


Le bar Pigalle, le bar à cocktails et restaurant d’inspiration « français ludique » tant attendu, a ouvert ses portes au public aujourd’hui, le 23 juin. L’endroit, au 2915 John R. St. au rez-de-chaussée de l’historique Carlton Lofts, est la création de deux vétérans de l’hospitalité de Detroit qui se sont rencontrés lors de l’ouverture du bien-aimé Michael Symon’s Roast il y a plus de dix ans.

Les partenaires Travis Fourmont – un mixologue de longue date qui a fondé le Detroit Cocktail Classic et Joseph Allerton, un sommelier certifié qui a été directeur général de Roast pendant une grande partie de son séjour de 13 ans là-bas – se sont associés avant la pandémie pour conceptualiser le projet. Mais la propagation du COVID-19 et les fermetures et retards ultérieurs dans la rénovation de l’espace ont prolongé l’ouverture du Bar Pigalle près de trois ans après que Fourmont a approché pour la première fois son ancien collègue au sujet d’un partenariat. Le couple a passé les derniers jours cette semaine et la semaine dernière à organiser des événements entre amis et en famille, ainsi que des avant-premières pour les résidents environnants, avant d’ouvrir officiellement au public.

Nommé d’après le quartier parisien, Quartier Pigalle – connu pour sa vie nocturne, ses bars et ses bistrots – Fourmont dit qu’il voulait que l’espace dégage une ambiance de brasserie française décontractée, rien de trop prétentieux, tout en offrant une expérience culinaire de haut calibre.

« Je pense qu’il est si important que quelqu’un qui va à un match puisse arriver avec une casquette et un short et ne pas se sentir comme, oh, c’est vraiment chic, et ils se sentent mal à l’aise », explique Fourmont. « Nous voulons également que les gens puissent entrer, et s’ils veulent obtenir un cognac vraiment élevé et aimer un steak raffiné, ils peuvent également le faire. »

Aux commandes de la cuisine se trouve un autre ancien de Roast, Nyle Flynn, qui a notamment travaillé comme sous-chef au Selden Standard et chef de cuisine à l’Apparatus Room du Foundation Hotel du centre-ville. Le menu comprend une variété de petites assiettes crues et cuites, dont le tartare de bison; une salade de melon charentais avec jambon ibérique, brie fouetté, sherry et prune ; et la sélection d’huîtres du chef – une commande populaire lors d’une soirée de prévisualisation de quartier le mercredi soir. Pour les plats principaux, une entrée remarquable a déjà été trouvée dans le steak et les frites de style Coney, avec un choix entre la coupe du boucher quotidienne ou un faux-filet de 24 onces avec os. Pour boire, Allerton met son expérience de sommelier au service d’une brève sélection de vins français, en se concentrant sur des régions qui ne sont pas toujours très appréciées, mais qui finissent par être plus intéressantes pour les clients. De même, la carte des cocktails met en valeur les spiritueux français comme le gin Citadelle, le rhum agricole et le Rémy Martin 1738. Dans le même temps, les clients peuvent également commander des bouteilles de Budweiser, Jolly Pumpkin à la pression ou en bouteille, et d’autres bières artisanales et cidres sélectionnés. Fourmont dit que l’équipe ajoutera éventuellement un menu pour les bouchées au bar et les collations de fin de soirée.

Fourmont dit qu’il a commencé à penser à lancer sa propre entreprise après avoir passé plusieurs années en tant que consultant de bar pour Great Lakes Wine and Spirits, réalisant qu’un tel travail en entreprise n’était pas dans son avenir à long terme. Une fois qu’il a sauté le pas, sa communauté de soutien a commencé à faire surface, d’abord lorsqu’il s’est associé à Allerton, et finalement lorsqu’il a atterri sur la propriété où le couple construirait le Bar Pigalle.

L’espace était resté vacant pendant de nombreuses années avant que Fourmont ne soit approché par Carlo Liburdi, propriétaire du bar Kiesling dans le quartier de Milwaukee Junction, qui lui a dit que son père possédait l’espace au rez-de-chaussée du bâtiment Carlton Lofts. Même si l’espace nécessiterait des rénovations importantes, il sentait que les signes étaient en place pour le pousser à sauter le pas et à voir le Bar Pigalle se concrétiser. Le Carlton occupait également une place spéciale dans la vie de Fourmont et d’Allerton parce qu’Allerton faisait partie du premier groupe de résidents à vivre dans l’immeuble lorsqu’il a été transformé en condos pendant les années 2000. Le couple s’est fréquemment retrouvé à se faufiler dans l’espace vacant du rez-de-chaussée pendant cette période, à boire des bières et à rêver d’ouvrir sa propre maison.

Après plusieurs faux départs dans la construction, Artesian Contracting a été engagé pour terminer le travail, ainsi que Pink + Wooderson, une entreprise de design basée à Detroit, dont les projets précédents incluent les autres établissements de Brush Park, Gray Ghost et Second Best bar. L’intérieur présente des briques apparentes pour une sensation industrielle subtile, mais est raffiné avec du bois sombre accentuant le bar et ailleurs, du velours écrasé et un coin cuisine ouvert avec des carreaux de métro blancs.

Le Bar Pigalle est actuellement ouvert de 16h à 23h les mercredis, jeudis et dimanches et de 16h à minuit les vendredis et samedis et est situé au 2915 John R. St. Les réservations peuvent être faites en utilisant le lien suivant.

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site.